Temps de lecture : 2 minutes et 45 secondes

Parfois, on aimerait tester l’installation de son site directement chez nous, sans avoir à payer un hébergeur avant même que le projet ne soit lancé. Et bien, rassurez-vous, c’est possible !

Nous indiqueront dans cet article comment auto-héberger votre site sur votre ordinateur sous Windows. Nous considérerons que vous êtes débutant dans le domaine et nous détaillerons donc étape par étape les choses à faire pour installer votre site.

Cette manipulation peux être très utile pour faire des tests plus rapidement et sans restriction de votre site web avant de l’héberger sur un serveur mutualisé ou dédié.
Attention, nous ne vous apprendrons uniquement qu’à héberger votre site, pas à ouvrir les ports de votre box pour le rendre disponible à n’importe qui. Nous déconseillons d’ouvrir les ports de votre box si vous n’êtes pas certain de votre manipulation, sous peine de rendre tout votre réseau susceptible d’essuyer une attaque externe.

 

Pour créer votre serveur local, il vous faudra une petite armée de logiciels vous permettant d’utiliser et de gérer le PHP et vos bases de données. Heureusement, des packaging de ce types de logiciels existent et sont fait pour être prêt à l’utilisation juste après leur installation. Nous allons donc utiliser ici Wamp que vous pouvez télécharger en cliquant ci-dessous :

Télécharger WampServer

Vous devez prendre la version qui correspond à votre système d’exploitation (32 ou 64 BITS). Si vous ne connaissez pas la version de votre système d’exploitation, faites un clic-droit sur votre poste de travail (menu « Démarrer » ou directement sur votre bureau) et cliquez sur « Propriété » tout en bas).

La fenêtre système s’ouvre et vous y trouverez les informations recherchées.

 

 

Pour l’installation de Wamp, rien de spécial vous n’avez qu’à indiquer le dossier où vous souhaitez le voir être installé et cliquer sur suivant plusieurs fois, puis patienter un peu. Vous n’aurez pas le temps de vous faire un café mais s’il est déjà prêt, vous aurez le temps d’en boire quelques gorgées.

 

Une fois l’installation terminée, vous n’avez qu’à lancer Wamp et une nouvelle icône apparaîtra dans votre barre des tâches :

 

En effectuant un clic-gauche dessus, un menu s’ouvrira. C’est le menu principal de Wamp qui vous permettra d’accéder à toutes ses fonctions.

 

Voyons voir ce qui nous intéresse ici :

Localhost

En cliquant sur Localhost, cela ouvrira votre navigateur sur le lien « localhost » et donc sur le contenu du dossier source de votre serveur situé dans wamp/www. De base, il s’agit du menu de wamp, que vous pouvez garder. Vous pouvez mettre vos projets dans des sous dossiers (par exemple : « wamp/www/monprojet« ).

 

My Projects

Ici apparaîtrons tous les dossiers situés dans le dossier www, tout simplement.

 

phpMyAdmin

En cliquant dessus, vous serez redirigé sur l’adresse http://localhost/phpmyadmin/ et aurez accès à la gestion de vos base de données. De base, le nom d’utilisateur est Root et il n’y a pas de mot de passe.

 

www directory

Tout simplement un raccourci vers votre répertoire www.

 

Apache / PHP / MySQL

Ces dossiers ne nous intéressent pas. Ils permettent de configurer plus en détails les outils susnommés. N’y touchez pas si vous n’êtes pas certain de votre manipulation.

 

Debug

C’est une fonction utile pour les bricoleurs qui veulent modifier le programme ou tenter des réglages. Cela ne nous intéresse donc pas, encore une fois.

 

Start All Services

Démarrer Wamp.

 

Stop All Services

Arrêter Wamp.

 

Restart All Services

Redémarrer Wamp.

 

Put Online

Si l’icone de Wamp située dans la barre des tâches est orange et que vous ne pouvez pas accéder à votre localhost via votre navigateur, cela signifie que votre serveur n’est pas lancé. Cliquez sur Put Online pour le mettre en ligne et ainsi commencer vos tests et accéder à vos projets.

 

Si vous souhaitez installer un WordPress en local, il vous suffit de créer une nouvelle base de donnée dans phpMyAdmin, de créer un dossier du nom de votre choix dans www et d’y mettre le contenu de WordPress, de vous connecter à l’adresse « http://localhost/monprojet« , de configurer votre WordPress et d’indiquer pour votre base de données :

 

Adresse : localhost

Nom : Nom de votre base de donnée

Utilisateur : root

Mot de passe : N/A

Rien de plus simple !

L’article vous a plu, vous a appris quelque chose ou vous a aidé ? N’hésitez pas à le partager à vos proches via les réseaux sociaux !

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir gratuitement les prochains tutos et astuces gratuitement !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here