Temps de lecture : 5 minutes et 41 secondes

Vous souhaitez voir votre site en première page Google ? Vous souhaitez toucher un public plus large et promouvoir vos travaux, vos articles et vos services mais vous ne savez pas par où commencer ? Dans cet article, nous aborderons quelques techniques qui vous permettrons d’obtenir de meilleurs résultats sur votre site, un trafic accru et une visibilité plus grande sur la toile.

 

Pour faire le buzz, il vous faut une visibilité plus grande, des articles plus ciblés et des médias plus viraux. Ne nous mentons pas : cela prend du temps d’arrive en première page. Il faut que Google apprécie votre site web en lui faisant comprendre que vous êtes un site de confiance.

 

Pour votre site

Avoir un site actif

 

Cela peux sembler évident mais votre site doit être actif, dynamique. Vous devez régulièrement le mettre à jour, y ajouter des médias et des articles, modifier la page d’accueil, le faire évoluer pour être affiché en priorité par rapport à des sites « morts » mais qui sont présents depuis longtemps sur le moteur de recherche. Publiez fréquemment des articles sur le sujet de votre service ou sur le centre d’intérêt sur lequel votre site est ciblé. En plus de montrer que vous êtes actif, vous augmentez votre vision sur le web avec des articles sur différents sujets tournant autour de votre thème principal.

 

Lier vos réseaux sociaux

 

Lier vos réseaux sociaux (Facebook, Twitter, principalement) vous permettra d’avoir plus de visibilité. Vous pouvez même lancer des campagnes de publicité via ces derniers et choisir votre cible pour augmenter vos chances de toucher de nouveaux fans.

 

Travail SEO

 

Vos articles doivent être articulés autour d’un mot-clé par article, mot-clé qui sera choisi en fonction des recherches des internautes. Ils doivent êtres choisis pour toucher le plus de monde possible, dans la mesure du possible, choisissez un public de niche avec lequel vous aurez moins de concurrence avec d’autres pages sur le même sujet pour arriver en première page. Le mot clé sera répété plusieurs fois dans la page et vous devrez y placer d’autres mots-clés proches, des recherches que les internautes pourraient taper et auquel votre site répondra. Vous pouvez utiliser Google Keyword Planner pour voir les recherches des internautes vis à vis de votre mot clé.

Le nom de vos images doit aussi tourner autour de votre mot clé (par exemple : « comment-faire-bon-gateau-fraise.jps » si votre site traite d’une recette de gâteau à la fraise). Pensez à mettre le mot clé dans la balise de texte alternatif de l’image : Google y associera l’image ainsi qu’à son nom.

Faites de longs articles d’au moins 350 mots en moyenne et faites en beaucoup : Google vérifie le taux de rebond et le temps de visite sur votre site. Si j’ai un taux de rebond de 70% et un temps de visite moyen de 1 minute, cela signifie que 70% de mes visiteurs quittent la page juste après leur arrivée, en moyenne après 1 minute. Le moteur de recherche en conclura que l’article n’a pas répondu à la demande des internautes et vous serez moins valorisés que d’autres sur le même sujet mais avec de meilleures statistiques. Pour connaitre vos statistiques, vous pouvez utiliser Google Analytics.

 

Articles complets

 

Comme dit plus haut, faire un texte autour d’un mot clé, c’est bien. S’il répond à la problématique de l’internaute visiteur, c’est mieux ! Vous devez faire de votre mieux pour que votre article soit le plus complet possible sur le sujet mis en avant. Pour être en première position, avoir de bons mots-clés ne fait pas tout, il faut que votre article soit meilleur que les autres aux yeux de vos visiteurs, ainsi qu’il soit partagé le plus possible sur les réseaux sociaux, ce qui vous ajoutera des backlinks.

 

Backlinks

 

Si le lien de votre site ou de vos articles se situent sur d’autres site, Google vérifiera la qualité du site en question. Vérifiez bien où vos articles sont partagés et d’où vos visiteurs viennent. Dans la mesure du possible, vous pouvez essayer de demander à des sites ayants une bonne réputation et de bonnes statistiques de parler de vous. En plus de vous faire de la publicité, cela vous valorisera vis-à-vis de Google.

 

Newsletter

 

Pour faire revenir régulièrement vos visiteurs, la meilleure façon est de les relancer. En plus des réseaux sociaux, vous pouvez mettre en place des pages de capture pour récupérer des mails (en échange d’un contenu gratuit, par exemple), ce qui vous permettra de relancer vos visiteur avec une newsletter ou même un autorépondeur. Vos mails doivent êtres travaillés comme un article pour ne pas finir dans les spams.

 

Pour votre chaîne YouTube

YouTube est un outil de communication très puissant. Si on s’y prend correctement, n’importe qui peux passer de total inconnu à véritable star 2.0. C’est la communauté que vous formerez qui pourra vous aider à accomplir des objectif bien plus grands que ceux que vous vous fixiez à la base : chaque viewer récurrent devient inconsciemment un soldat de votre chaîne. En lui rappelant de partager la vidéo, il ventera les mérites de votre chaîne à son entourage et les pouces vers le haut vous aide à être mieux répertorié lors d’une recherche. Comment se créer une chaîne YouTube populaire ? Il vous faut faire des vidéos à contenu viral, tout comme un article, et vous adapter au publique que vous ciblez. Si vous souhaitez toucher les 14-24 ans (la moyenne d’âge approximative d’une grande partie du publique YouTube), vous pouvez vous inspirer d’un montage rapide et efficace, très dynamique, en ajoutant de l’humour. Ce type de vidéos fonctionnent très bien dans cette tranche d’âge. Mais rien ne vous empêche de faire du contenu travaillé, unique et différent. Tout dépend de votre motivation et de votre imagination. Plus une vidéo sera travaillée, drôle, créative, intéressante ou loufoque, plus elle se verra partagée facilement. Une miniature agréable et en concordance sera d’autant plus appréciée. Vous devrez faire attention à votre titre, qui devra refleter les éventuels mots-clés tapés par vos viewer dans le moteur de recherche de YouTube pour tomber sur votre vidéo. La description pourra contenir des mots clefs et des informations importantes, rappelez à vos viewer d’aller y jeter un oeil. N’oubliez pas aussi de faire participer vos abonnés à vos vidéos, ils se sentiront d’autant plus investi dans la vie de votre chaîne.

Attention : Lancer une chaîne YouTube peux être très long et laborieux pendant quelques mois, voir quelques années avant que votre nombre de vues et d’abonnés décolle, mais gardez à l’esprit que votre publique reflétera votre travail. S’il est de basse qualité, sans motivation et irrégulier, votre nombre de vues s’en ressentira. À l’inverse, s’il est irrégulier mais très travaillé ou très régulier, votre nombre de vues ne mettra pas très longtemps à s’envoler, et si ce n’est pas le cas, patience ! Ne relâchez pas votre rythme sous peine de tomber dans les limbes de YouTube, d’où vous ressortirez très difficilement.

En effet, si vous devenez du jour au lendemain irrégulier, certains abonnés partirons et d’autres ne regarderons plus vos vidéos en restant abonné, cela donnera de très mauvaise statistique à YouTube qui ne fera plus ou beaucoup moins votre promotion dans les vidéos suggérées dans sa colonne de droite.

Une dernière chose : Les Tags sont les mots-clés que vous souhaitez associer à vos vidéos. En tapant « Cuisine Gâteau Myrtille », vous apparaitrez possiblement dans des suggestions de vidéos proposant un contenu en lien avec ce tags, donc des vidéos similaires si votre vidéo concerne la cuisine du gâteau à la myrtille. Si vous mettez un tag qui n’a aucun rapport avec votre contenu, personne ne cliquera dessus, vous êtes prévenu.

 

Pour votre page Facebook

Si vous n’avez pas encore de page Facebook, lancez-vous dès aujourd’hui. Vous pouvez y financer des campagnes de publicité pour votre page facilement ce qui vous apportera des fans supplémentaires (environ 1€/fan). N’achetez pas de « faux-fan » via les site qui vous propose d’acheter des « likes » : Facebook se rendra vite compte que vos fans ne sont pas actifs. Gagnez plus de fans, avoir plus de fans actifs et vous serez plus visible.

Au contraire, vous pouvez posséder quelques faux profils avec lesquels vous pourrez liker vos posts au moment où vous les publiez sur votre page : c’est à ce moment là que Facebook décide, en fonction de l’activité des gens sur votre publication, s’il l’étendra à une plus large partie de vos fans ou seulement une partie restreinte. Liker vos posts avec de faux profils boostera vos performance pour le démarrage de votre page. Vous pouvez aussi inviter vos amis à liker votre page : une page qui ne possède aucun like n’attirera personne.

Postez des vidéos et lorsque vous postez des liens, accompagnez les d’une photo. Lorsque vous postez des textes, essayez de faire court et concis pour améliorer l’interaction des gens (qui cliqueront plus volontiers sur un texte très court et donc rapide à lire).

Mettez en avant les commentaires des fans actifs en les « likants » et en leurs répondants pour les récompenser et donner l’envie aux autres de participer à la vie de la page : plus l’interaction page fans est forte, plus vous apparaîtrez dans la timeline des amis de vos fans et gagnerez en visibilité, pour augmenter votre nombre de fans.

19 Commentaires

  1. Do you have a spam issue on this website; I also am a
    blogger, and I was wondering your situation; many of us
    have developed some nice procedures and we are looking to exchange strategies with others, please shoot me an email if interested.

  2. We are a gaggle of volunteers and opening a new
    scheme in our community. Your site offered us with helpful info
    to work on. You’ve done an impressive job and our
    entire community might be thankful to you.

  3. We’re a gaggle of volunteers and opening a new scheme in our community.
    Your website offered us with helpful info to work on. You have done a formidable
    process and our whole group shall be thankful to you.

  4. I’ll right away grab your rss feed as I can’t to
    find your email subscription link or newsletter service.
    Do you’ve any? Kindly permit me understand in order that I could subscribe.
    Thanks.

  5. I do not even know how I ended up here, but I thought this post
    was good. I do not know who you are but certainly you’re going to a famous blogger if you are not already ;) Cheers!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here